user_mobilelogo

Le Mas des Plaines est situé en bordure du territoire de la commune de Cabannes à proximité des communes de Saint Andiol et de Plan d'Orgon dans le département des Bouches du Rhône.

Ces petits villages provençaux ont été marqués par l'histoire.

Voici celles de Cabannes d'après l'excellent ouvrage de l'historien local Léopold VIDAU 'Histoire de Cabannes (1913)' et celle du Domaine du Mas des Plaines :

Histoire de la commune de Cabannes :

Epoque Celto Ligurienne :

Les premiers habitants de Cabannes étaient des Liguriens cultivateurs qui vivaient dans des maison lacustres "cabs" au XVIe sièle avant J.C.

Epoque Gallo-Romaine :

  • Vers 600 avant J.C, les Grecs de Phocée, colonisent la région.
  • Vers 50 avant J.C, c'est au tour des Romains de conquérir la région.
    L'agglomération nommée Cabana Stabulum était située à l'intersection de la voie, Via Agripa, venant de Glanum et de la voie de liaison de Marseille (Massalia) à Lyon (Lugdunum).
    Les Romains, essentiellement cultivateurs, construisent les premiers systèmes d'irrigation.
    Un temple était érigé à l'emplacement où fut construite au 11e siècle l'actuelle chapelle Romane St-Michel.

Moyen-Age :

  • Plusieurs invasions de barbares, qui laissent beaucoup de dégats, sont chaque fois repoussées par les Cabannais qui reconstruisent.
  • En 980, le village s'appelle Castrum de Cabanis.

11e siècle :

  • Constuction de la chapelle Saint Michel à l'emplacement et probablement avec les matériaux de l'ancien temple romain.

chapelle saint michel

Du 12e siècle à la Révolution Française :

  • 1172 : Cabannes est érigé en paroisse
  • Jusqu'en 1308, les Templiers, dépendants de la commanderie d'Avignon, assèchent des marais, améliorent l'irrigation des terres et construisent un hôpital.
  • 1440 : le territoire est ravagé par une crue de la Durance.
  • 1486 : la Provence est annexée à la France.
  • 1680 : Cabannes est érigé en Marquisat.
  • Dans les campagnes, les paysans plantent des haies de protection des cultures contre le vent dominant, le fameux Mistral de nord-ouest, avec des Cyprès de Provence. Des haies datant de cette époque sont encore en place aujourd'hui.
  • 1732 : agrandissement de la chapelle St Michel avec une nouvelle porte d'entrée à l'ouest toujours visible.
  • 1793 : création du marché de Cabannes tous les mardis : bestiaux, farines, grains, produits du terroir

19e siècle :

  •  1886 : le pont de Bompas qui franchi la Durance, maintes fois reconstruit depuis l'époque romaine est emporté par une nouvelle grande crue de la rivière. Il est remplacé par un pont suspendu de 1892 à 1895, année de construction du pont actuel.
  • La vigne est la principale culture sur les terres du Mas des Plaines.
  • Construction des premières maisons du hameau construites en tapie : mur fait de terre argileuse fragile protégée par un crépi qui solidifie et rigidifie l'ensemble.

20e siècle :

  • Avec les pêchers, Cabannes devient la capitale nationale de la pèche (le fruit).
  • De nouvelles haies de protection contre le Mistral sont plantées pour protéger les nouvelles cultures.

Histoire du Domaine du Mas des Plaines :

18 et 19e siècles :

  • la plupart des terres agricoles autour du mas des Plaines sont des vignobles.

20e siècle :

  • Les vignes sont remplacées par les arbres fruitiers.
  • 1933 : le mas est construit en murs de pierres calcaires dures et planchers de voutins, à proximité des autres maisons du hameau.
  • 1966 : le grand-père de Françoise achète la propriété agricole de près de 15 hectares avec le mas. Les terres sont replantées en arbres fruitiers (Pêchers, Pommiers et Poiriers)
  • 1983-1984 : rénovation complète de la partie Ouest de l'habitation et des terrasses, haies et jardins. Françoise et Claude aménagent dans la maison fin 1984. Ils exploitent les terres en jeunes agriculteurs.
  • 1992 : arrachage des 14 hectares d'arbres fruitiers du domaine, trop agés et aménagement en parc et prairies.
  • 1994 : aménagement d'une chambre d'hôte au premier étage dans la partie centrale du mas.
  • 1996 : aménagement de la chambre d'hôte en gîte.
  • 1997 : construction de la piscine et aménagement de l'espace piscine entièrement clôt.

21e siècle :

  • 2001 : aménagement d'un nouveau gîte au rez de jardin sur la partie Est du mas. Nous nommons les deux gîtes du nom des arbres qui les jouxtent 'Les Platanes' et 'Les Tilleuls'.
  • 2002 : aménagements du parking ombragé. Arrivée de notre cheval Indiana.
  • 2004 : sécurisation de l'espace piscine selon les normes en vigueur.
  • 2006 : aménagement des jardins devant le gîte 'Les Tilleuls' après arrachage d'un des 2 gros tilleuls (malade) et suppression d'une haie. Installation du ping-pong dans l'espace piscine. Agrandissement des parkings ombragés.
  • 2007 : réaménagement des parcours (petit et grand) autour du parc pour les promenades et les footings.
  • 2008 : installation d'une serre tunnel pour le potager.
  • 2009 :
    Construction du bassin pour les poissons rouges derrière le mas.
    Amélioration de la terrasse des Platanes (suppression de la fenêtre et construction d'un mur).
    Depuis les années 80, les Cyprès de Provence, tricentenaires, dans les vieilles haies, dépérissent ils sont remplacés progressivement par des Cyprès de Leyland provenant d'Amérique du Nord.
    Vivront-ils aussi longtemps que leurs prédécesseurs ? Ce n'est pas si sûr car depuis quelques années, ils sont également touchés par des maladies.
    Les tentatives de remplacement des conifères par des feuillus comme les peupliers se sont déjà soldées par des échecs.
    Le bois tendre des Peupliers est dévoré par des larves xylophages, les arbres cassent au moindre Mistral.
    Avec la suppression massive des haies brise-vent et la disparition de l'arboriculture fruitière dans les plaines de Provence le Mistral est de plus en plus violent.
    On assiste aussi à des destructions massives et abusives des ces magnifiques haies par des organismes peu scrupuleux du respect de la Nature.
    Pendant les hivers 2005-2006 et aux mois de janvier 2008 et 2009 les rafales de Mistral à plus de 130 Km ont arraché une partie de l'abri piscine et ont cassé de très gros arbres dans le parc.
  • 2010 :
    Installation du décor naturel autour du bassin des poissons rouges.
    Arrivée du chiot husky : Euskï
    Le 16 octobre, une partie de l'abri de la piscine est soulevé à une dizaine de mètres par une violente rafale de vent (mistral) les panneaux isolants en polycarbonate sont arrachés et se retrouvent dans le parc.
  • 2011 :
    En janvier, ouverture du salon de massages thérapeutiques de notre fille Virginie
    Construction d'un abri pour recevoir les nouveaux appareils de traitement de l'eau au sel de la piscine.
    Remplacement de l'abri de la piscine par une bâche à barres sécurisée.
    Taille naturelle des arbres platanes par un spéclaliste conseillé par l'INRA et réalisé dans les règles de l'art pour éviter toute contamination contre la maladie dévastatrice des platanes, le chancre coloré.
    Notre chien Euskï disparaît à l'automne.
  • 2012 :
    Un troupeau de moutons pâturent les prairies du parc sauf en saison sèche (juillet et août).
    Notre chien Newton nous a quitté au printemps après plus de 16 ans de vie paisible au mas.
  • 2013 :
    Arrivée du chiot husky : Tchaïko
  • 2014 :
    Installation d'un portillon d'accès, en fer forgé, sur la terrasse des "Platanes".
  • 2015 :
    Remplacement de tous les éclairages extérieurs du domaine par des lampes solaire à LED de nouvelle génération.
    Ouverture de la déviation de Cabannes qui permet de rapidement rejoindre le secteur d'Avignon sans traverser le village (gain 5 mn).
    Ouverture du nouveau pont de Cavaillon qui désencombre des bouchons qui étaient bien gênants, tous les après-midi, pour se rendre dans la cité Cavare.
  • 2016 :
    Suppression d'une grande partie de la haie de séparation entre l'allée et le mas et remplacement par une pelouse et des oliviers.
    Les lauriers de la haie sont tous replantés dans le parc et le long du nouveau chemin d'accès au Mas par le chemin du Romanil.
    Installation d'un portillon, en fer forgé, qui permet de séparer le parc de l'espace jardin/pelouse du mas.
  • 2017 :
    Dans le parc, installation d'un cinquantaine de ruches par un apiculteur qui souhaite multiplier ses essaims pour faire face aux récentes hécatombes dans les populations d'abeilles.
    L'été, les vagues de chaleur se succèdent tous les 10 jours, comme nous ne l'avons jamais connu. Les températures reviennent à des normales saisonnières dès le début du mois de septembre après une chute vertigineuse fin août.
    Les fortes chaleurs entrainent un phénomène spéctaculaire chez les platanes qui renouvellent quasiment toutes leurs écorces début juillet.
  • à suivre, bien d'autres projets d'aménagement sont en cours de préparation et d'étude, ils seront mis en oeuvre dès l'automne 2017.