user_mobilelogo

Il y a 3 ans, nous avons demandé à l'ASPAS la protection de 15 hectares de terres.
Ces anciens terrains agricoles sont laissées dans leur état naturel depuis les années 80.

Avant, c'était des vergers de pêchers puis il y a bien plus longtemps, sous l'empire, des vignes à perte de vue.

La végétation s'y développe à sa guise et de nombreux animaux y habitent : sangliers, renards, blaireaux, lapins, de nombreux oiseaux, des reptiles, des batraciens, etc.

L'ASPAS s'occupe d'interdire la chasse sur tout le périmètre de l'adhésion. Nos voisins ont aussi adhéré et nous voilà avec environ 200 hectares où la chasse est désormais interdite.

Nous vous présentons ci-après quelques clichés réalisés soit lors de chasses photographiques, à l'affut, soit par un piège photo/vidéo.

Photos du 13 juin 2019 (reflex) :

 DSC 0114 1920x1280  DSC 0149 1920x1280 DSC 0111 1920x1280

Vidéo du 13 juin 2019 (reflex) :

Photos du 2 juillet 2019 (piège photo/video) :

2019 07 02 BUSH05 rc

 2019 07 02 BUSH01 r  2019 07 02 BUSH02 r 2019 07 02 BUSH03 r  2019 07 02 BUSH04 r 
2019 07 02 BUSH05 r  2019 07 02 BUSH06 r  2019 07 02 BUSH07 r   

Photos du 4 juillet 2019 (reflex) :

2019 07 02 Fabien02  2019 07 04 Fabien01  2019 07 04 Fabien03